CFIA : l’agroalimentaire s’invente ici !

La 22éme édition du CFIA s’est achevée hier à Rennes, après 3 jours de d’exposition. Visiteurs et exposants ont pu échanger sur les produits de l’avenir et découvrir de nouvelles solutions. 

Un rendez-vous Business incontournable 

Le Carrefour des Fournisseurs de l’industrie agroalimentaire a été crée en 1997. Depuis plus de vingt ans, ce salon maintient son principal objectif : rassembler tous les industriels français et internationaux du secteur autour de 1450 fournisseurs. Sa situation, en plein cœur de la Bretagne, première région agroalimentaire européenne, lui permet de rassembler trois offres exclusives autour de trois secteurs.

  • Ingrédients et PAI (produits alimentaires intermédiaires)
  • Equipements et procédés
  • Emballages et conditionnements

L’infrastructure du salon permet aux visiteurs d’évoluer dans un cadre convivial et à taille humaine, afin d’échanger avec les exposants. Cette rencontre annuelle à une double utilité. Les visiteurs, eux, peuvent réaliser une veille technologique, identifier les meilleures solutions pour leurs investissements, et enfin rencontrer de nouveaux prospects et consolider le lien existant avec les autres. Les exposants en tirent également d’importants bénéfices : ils peuvent, durant ces trois jours, améliorer leur notoriété tout en développant leur réseau.

Un programme complet 

Sur les trois jours d’exposition, quelque 9 animations ont été proposées, comme par exemple les Trophées de l’Innovation. Animation phare du salon, elle permet aux exposants de présenter leur dernière solution ou leur dernier produit : 120 innovations ont été exposées cette année. Les groupes qui ont remporté les principaux Prix sont :

  • Barentz France –  lauréat ingrédients et PAI
  • Endress + Hauser – lauréat équipements et procédés
  • Etik Ouest – lauréat emballages et conditionnement
  • Neogen – lauréat qualité, hygiène, sécurité, environnement.

En termes de récompense, on retrouve également le Prix de la conception hygiénique. L’hygiène dans les usines agro-alimentaire est un impératif, surtout depuis que les scandales sanitaires viennent mettre le doute chez les consommateurs. Le dernier en date est celui de Veviba  de la viande en provenance de Bastogne et à destination du Kosovo, serait vieille de plus de 12 ans.  Afin d’endiguer le phénomène, les industriels développent quotidiennement des équipements et solutions assurant la sécurité des aliments mais également des procédés. Trois industriels étaient nominés pour ce Prix : Blücher, Clauger et Sodistra.

Cette année, 12 conférences ont été proposées et animées sur différentes thématiques, lors de ce CFIA. Par exemple les tendances alimentaires actuelles (bio, vegan..), la transformation digitale des entreprises, ou encore l’agroalimentaire et ses possibilités. De nombreux autres ateliers ont été crées afin de ravir tout un chacun.

L’an dernier, le bilan du CFIA a été positif : 1450 exposants et 20063 visiteurs sur les trois jours d’exposition. « L’événement a fédéré un visitorat de qualité issu de toutes les fonctions de l’usine », selon les organisateurs.

« Ma visite a été satisfaisante grâce à la résolution de certaines problématiques détectées au travail : j’ai trouvé les solutions auprès de fournisseurs présents au CFIA, rencontré des entreprises innovantes, et recueilli des informations sur les tendances alimentaires d’aujourd’hui et de demain », explique Sandra Monney, Collaboratrice développement de produits chez Micarna (Suisse). 

Plus que jamais au cœur de toutes les discussions, l’agroalimentaire est aujourd’hui incontournable, et attire d’avantage les foules. Les organisateurs peuvent s’attendre à faire aussi bien voir mieux qu’au dernier salon. Rendez-vous en 2019 pour le prochain CFIA.

 

 

CFIA : l’agroalimentaire s’invente ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *