Innovation dans l’alimentaire : 5 clés pour 2017

L’agence Innova Market Insights vient de publier son étude sur les innovations alimentaires qui seront sollicitées par les consommateurs du monde entier en 2017. Cinq tendances majeures ont été répertoriées par cette étude : le « Clean Supreme », « Le végétal disruptif », «Sweeter Balance », « La symphonie de la cuisine », et « En phase avec son corps ».


Dans la continuité des tendances alimentaires de ces dernières années et plus globalement des tendances de fond de la consommation en générale, les prochaines innovations du secteur agroalimentaire sont tournées vers des modèles plus durables, respectueux de l’environnement, éthiques et sains, comme l’explique Lu Ann Williams, directrice de l’innovation au sein d’Innova Market Insights : « Depuis 2008, le naturel est en tête de nos tendances. Toutefois, chaque année présente ses spécificités, cette même tendance du naturel pouvant prendre des formes différentes ».

Le Clean Supreme

L’étude Innova Market Insights indique que les consommateurs seront encore plus exigeants avec les aliments qu’ils ingèrent, dont ils attendent l’excellence et une transparence absolue concernant toute la chaîne d’approvisionnement.

Ce Clean Supreme est la volonté de ne pas consommer d’aliments qui auraient été produits au détriment de l’environnement, ou même de la cause animale, qui a connu une forte progression, cette année, dans les priorités des consommateurs (+45 % ). Les produits bio, végétariens et végétaliens ont encore de beaux jours devant eux et le secteur de la viande devra miser sur la qualité, la transparence et le respect de la dignité des animaux.

Le végétal disruptif

Conséquence logique du Clean Supreme, le végétal disruptif consiste en la création de nouveaux produits entièrement végétaux, mais censés se substituer aux produits carnés ou laitiers équivalents. Les substituts seront donc en vogue cette année. Le grand public se tourne en effet de plus en plus vers des produits anciennement réservés aux rayons diététiques, comme les laits végétaux (riz, amende, soja…), les analogues de fromages végétaux et tous les produits qui permettent de remplacer la viande ou le lait.

Pour ces nouveaux produits, il faut miser, selon l’étude, sur la qualité nutritionnelle des végétaux utilisés. D’ailleurs, Innova indique que ces nouveaux produits végétaux de substitution connaissent une croissance annuelle d’environ 63%, depuis l’année 2011.

Sweeter Balance

Toujours dans la logique d’une alimentation plus saine et contrôlée, le taux de sucre contenu dans les aliments sera particulièrement suivi cette année. Les industriels devront donc trouver des solutions pour réduire encore les sucres ajoutés présents dans leurs produits, sans nuire au goût et en toute transparence, sans ajouter d’autres substances chimiques, comme l’aspartame.

La symphonie de la cuisine

Les gourmands sont toujours aussi curieux par les cultures étrangères et les goûts nouveaux, mais ils connaissent désormais parfaitement les gastronomies classiques des pays étrangers, dans un monde devenu globalisé. L’enjeu sera donc de proposer des plats et produits du terroir, issus de pays ou régions différents, mais originaux et encore méconnus du grand public, comme l’illustre cette déclaration d’un consommateur cité dans l’étude Innova : « La lasagne italienne n’est plus suffisante, nous voulons des melanzane à la parmagiana ».

De l’ethnique, oui, mais authentique et surtout qui sorte des sentiers battus.

En phase avec son corps

Ici encore, c’est l’aspect « healthy » et sain de la nourriture qui va être privilégié cette année. Cette tendance spécifique concerne l’intérêt suscité par la qualité nutritive et les apports des aliments chez le consommateur, qui souhaite consommer des aliments bons pour sa santé.

Au delà du sans gluten, ou du sans lactose, et au delà des alicaments, des habitudes qui resteront courantes et qui font partie de cette phase avec son corps, cette tendance vise également les régimes spécifiques axés sur la régénération du corps et sur l’équilibre alimentaires.

Innovation dans l’alimentaire : 5 clés pour 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.