Innovation : le café prêt à boire

Une entreprise caennaise a développé un nouveau produit qui pourrait bien devenir incontournable : le kawafe, du café en brique prêt à boire.

Le 8 octobre 2015, la Chambre régionale d’agriculture de Normandie récompensait d’un « Trophées de l’agroalimentaire » Eximum, une petite société installée à Caen, dans le Calvados, pour son invention, le kawafe.

L’idée d’origine du créateur de ce produit, Jean-Louis Lerebourg, et de ses associés, est très simple, comme il l’explique lui-même :

« Un jour où je n’avais plus de café chez moi, je me suis dit que ce serait pratique d’en avoir du prêt-à-boire et que cela devait exister. J’ai cherché sur Internet, je n’en ai pas trouvé. Le samedi suivant, je suis allé dans un hyper, il n’y en avait pas non plus. En fait, cela n’existait pas. Alors pourquoi ne pas le lancer ? »

Le concours de la chambre de commerce a servi de tremplin à Eximum, qui s’est lancé dans la production et commercialisation de ce nouveau produit dès 2013.

Pour que le kawafe fonctionne, ses créateurs n’ont rien laissé au hasard. Il est élaboré à partir d’une sélection exigeante de café et d’eau, en collaboration avec des entreprises locales (Cafés Richard et Aquabelle).

« Nous avons décidé du choix du café ensemble et fait des dégustations à l’aveugle pour trouver celui qui correspondait à cette filtration. C’est finalement un café 80 % arabica et 20 % robusta, sans arôme artificiel et sans colorant que nous avons choisi », précise-t-il.

Sans conservateur, le kawafe est 100% « made in France » et, consommation responsable oblige, le marc du café est entièrement recyclé.

Le conditionnement est ensuite réalisé en briques, avec emballage Tetrapack. Le kawafe bénéficie d’autres solides arguments de vente : il peut se conserver un an et les consommateurs peuvent le boire chaud ou froid.

 

 

Innovation : le café prêt à boire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *