Jacquet Brossard : succès des pains et gâteaux à l’international

Le groupe Jacquet Brossard a récemment ouvert une nouvelle usine au Brésil, où ses produits se vendent particulièrement bien. Cette stratégie confirme la volonté d’expansion internationale du groupe français dont les exportations étrangères représentent désormais plus de 18% du chiffre d’affaires.

Le Brésil, nouvel Eldorado pour l’alimentaire « français »

La première usine brésilienne de boulangerie-pâtisserie industrielle de Jacquet Brossard est opérationnelle depuis novembre dernier. Mais le choix de ce pays n’est pas dû au hasard, puisque les petits pains et la pâtisseries Jacquet Brossard s’y vendaient déjà très bien. C’est afin de passer un cap et de pouvoir baisser leurs prix que les dirigeants de la société ont décidé d’installer une usine sur place, qui leur évite des surcouts de transport et de taxes.

Le groupe s’est lancé dans l’aventure avec une entreprise locale, le semencier Guerra, actionnaire à 33% dans la coentreprise. Distribués par les magasins Carrefour et Walmart, mais également dans différentes enseignes brésiliennes, les brownies représentent actuellement plus de la moitié du chiffre d’affaires .

Emmanuel Aimond, Directeur général de Jacquet Brossard, explique ainsi ce choix du Brésil : « C’est un pays jeune, où le marché du gâteau a encore augmenté de 8 % en 2015. […] Le savoir-faire français résonne au Brésil. »

Implantation en douceur en Asie et aux États-Unis

Le Brésil n’est pas l’unique cible du groupe qui vise à s’implanter sur d’autres marchés stratégiques.

Ainsi, le marché américain est déjà largement infiltré, avec le pain de mie sans croûte bourguignon de Clamecy, les gaufres belges, ou les crêpes bretonnes Jacquet Brossard, qui sont distribués par les prestigieux magasins Wholefood, qui constituent, au delà de la distribution, une formidable vitrine pour l’image de ces produits aux États-Unis. Les enseignes CostCo ont également conclu un accord de distribution pour ces produits qui y sont pour le moment en cours de test.

Les relations commerciales de l’entreprise française avec l’Asie ont aussi bénéficié d’une accélération en 2015. En Chine, les pâtisseries, les marbrés et les brownies Jacquet sont pour le moment en vente, alors que sur tout le continent, 200 supermarchés Carrefour distribuent les produits Jacquet Brossard.
En 2015, la part du chiffre d’affaires réalisée à l’international a augmenté de 2%, mais les dirigeants du groupe affichent clairement l’ambition de porter ce chiffre à 30% (actuellement, 18%) dans les cinq prochaines années.
Un groupe qui reste ancré sur le marché français
Pour résister à une forte concurrence national, le groupe doit également lutter sur le marché français. Ainsi, il a du s’adapter à la chute des prix des pains de mie et réduire ses prix de vente, parfois jusqu’à 30%.
Le groupe doit aussi innover et proposer régulièrement de nouveaux produits. C’est le cas avec les pains spéciaux, un marché particulièrement florissant en France et sur lequel il est leader.

Au niveau national, les produits phares du moment de Jacquet Brossard sont ainsi les pâtisseries, les pains de campagne, les baguettes viennoises et les pains à burger.

Jacquet à racheté Brossard en 2011 et a réussi à redresser une entreprise menacée avec notamment une croissance de 10% sur le denier exercice. Sans conteste, les marbrés de Savane, qui représentent les deux tiers de la croissance, sont la tête de gondole de la marque.

 

Jacquet Brossard : succès des pains et gâteaux à l’international

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.