Le Kombucha, une boisson naturelle aux vertus bienfaisantes

Cette boisson acidulée, d’origine Mongole, obtenue grâce à une culture symbiotique de bactéries et de levures, fermentées dans un milieu sucré, est consommée depuis des millénaires en Chine et en Russie. Aujourd’hui, nous la retrouvons dans les rayons de nombreux magasins bio. 

 

Désigné en tant que « boisson au champignon de longue vie », « élixir de vie » ou encore « boisson d’immortalité », le kombucha porte de nombreuses appellations plus flatteuses les unes que les autres. En Chine, en Mongolie et en Russie, ce mélange est consommé depuis près de 2000 ans. Ainsi, les guérisseurs traditionnels le considèrent comme un « remède naturel » à de nombreux maux. Aujourd’hui, il est possible de se procurer le kombucha sur internet ou dans certains magasins bio pour environ 5€ le litre.

Qu’est-ce que le kombucha ?

Aussi appelé « champignon de Mandchourie », le kombucha (ce qui signifie « algue de thé » en russe) est en réalité un mélange vivant, composé de bactéries (Acetobacter et Pichia) et de levures (Saccharomyces, Zygosaccharomyces et Brettanomyces). Tout cet écosystème est laissé à macérer dans un mélange de thé vert (ou noir) sucré durant 8 à 10 jours. Au final, on obtient un jus fermenté légèrement pétillant et alcoolisé, dont le goût acide rappelle le vinaigre, le cidre ou encore le thé amer.

Les Français aiment le bio

Les Français sont adeptes des produits alimentaires bio. Selon les chiffres publiés par l’Agence Bio, les ventes de produits issus de l’agriculture biologique ont connu une hausse sans précédent en 2015, bondissant de 14,7 %, pour atteindre un total de 5,75 milliards d’euros.
Les enseignes spécialisées, qui pèsent 37 % du marché, bénéficient également de l’attrait des consommateurs et voient leurs ventes augmenter de 17 %. Le succès de Biocoop illustre cette tendance. Mais les grandes enseignes, même si elles perdent du terrain, restent le premier canal de distribution, écoulant 45 % des produits bio.

De plus, depuis quelques temps maintenant, nous voyons fleurir des articles et autres recettes vantant les mérites des boissons detox, sans parler du phénomène « healthy » qui gagne la France et sa population. Le kombucha qui est encore dans une phase de lancement sur le marché français a donc un bel avenir devant lui.

Des vertus santé certes, mais qui restent improuvées

 Fermenté et non-pasteurisé, le kombucha est un véritable bouillon de culture dans lequel on retrouve de nombreux nutriments bons pour la santé : enzymes, polyphénols, probiotiques, vitamines B, acides aminés, sels minéraux, acide malique, lactique, butyrique.

Ce cocktail aurait un effet quasi-miraculeux sur l’organisme. Si on écoute les adeptes du kombucha, cette boisson fermentée serait efficace contre le stress oxydatif et pourrait aussi améliorer notre digestion, booster notre système, améliorer notre santé articulaire, favoriser la perte de poids, lutter contre certains cancers… Idem dans le milieu sportif, où le kombucha serait idéal pour améliorer les performances.

Cependant, ces bienfaits ne sont pas prouvés scientifiquement. Le site d’information Atlantico a interrogé le Dr. Réginald Allouche : « les plus sérieuses publications pratiquées sur l’animal montrent effectivement des effets anti-inflammatoires et antioxydants puissants. Deux études montrent même des effets préventifs sur certains cancers. Néanmoins et je le répète, la souris n’est pas l’homme et l’extrapolation de ces résultats à l’homme n’est pas possible en l’état. Il faut impérativement confirmer ces effets sur l’homme avant de recommander cette boisson pour son action thérapeutique. »

 Kombucha, oui, mais pas n’importe lequel 

 Le problème majeur avec le kombucha, c’est qu’il s’agit d’une boisson non-pasteurisée. Ainsi, durant la phase de fermentation, des micro-organismes « parasites » peuvent proliférer dans le mélange et provoquer des infections graves.

Pour limiter les risques, il faudrait donc privilégier une consommation de kombucha acheté dans le commerce, donc préparé selon des normes d’hygiènes très strictes. Néanmoins, les autorités sanitaires recommandent aux personnes qui souffrent de troubles rénaux et/ou cardiovasculaires de demander un avis médical avant de consommer cette boisson.

 

Le Kombucha, une boisson naturelle aux vertus bienfaisantes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *