Succès de la fête du pain

La fête du pain, désormais baptisée « fête des pains », se tenait dans toute la France, du 23 au 29 mai. Pour cette session 2016, elle a connu un franc succès. Retour sur l’organisation d’un événement devenu un classique.

La fête du pain a été créée en 1995, par la volonté politique du Ministre de l’époque des PME, du Commerce et de l’Artisanat, Jean-Pierre Raffarin. La première édition s’est donc tenue en 1996, avec comme premier thème : « A la Saint-Honoré, tous les enfants sont boulangers ! ». L’objectif de cet événement était d’attirer la lumière et de mettre en valeur un secteur souvent mésestimé, en dépit de son omniprésence dans la culture française. D’ailleurs, depuis, les choses ont bien changé et les boulangers sont respectés et reconnus comme d’importants artisans.

La fête du pain se tient tous les ans, autour de la Saint-Honoré (patron des boulangers). Pendant une semaine, elle met le pain, ses ingrédients et ses artisans à l’honneur, à travers l’organisation de multiples événement aux quatre coins du pays.

Pourquoi une fête du pain ? Le Président de la Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie Française, qui organise la fête du pain, Jean-Pierre Crouzet, répond ainsi à cette question :

« Tout simplement parce que le pain est un produit exceptionnel, un mets ancestral qui touche le cœur des foyers, fait partie de notre patrimoine, de notre culture. Un produit gastronomique aux qualités nutritionnelles indispensables à l’homme, à l’humanité. Et surtout un produit « plaisir », plaisir de créer, d’offrir et de déguster. »

Cette année, des centaines d’animations situées sur tout l’espace national, dans les campagnes, en ville, à Paris, ou même dans les Dom Tom, ont réuni des milliers de Français autour du pain, cet aliment qui symbolise à lui seul la France.

Comme tous les ans, le « Concours de la meilleure baguette de tradition française » a été particulierement suivi, mais l’animation qui a le plus marqué les visiteurs a sans doute été la plus grande boulangerie éphémère au monde, installée sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Le thème de cette 21 session était « Fête des pains : variez les plaisirs… », afin d’insister sur la multitude et la variété des pains : le quotidien, le terroir, les produits régionaux, d’hier et d’aujourd’hui, les recettes historiques ou créations originales…

Un choix qui s’appuie sur un récent sondage, selon lequel 62% des Français aiment le pain pour « sa variété ».

Succès de la fête du pain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.