Tendance : le retour de la fermentation

Inventée pendant la préhistoire pour ses vertus de conservation, la fermentation des aliments revient en force. Naturelle, simple et écolo, cette méthode correspond aux attentes actuelles des consommateurs.

Le retour de la fermentation est illustré par la sortie du livre « Aliments fermentés, aliments santé », écrit par Marie-Claire Frédéric et Guillaume Stutin. Interrogée sur ce livre, Marie-Claire Frédéric a expliqué le regain d’intérêt suscité par la fermentation :

Faciles à préparer et à conserver hermétiquement dans des jarres ou des bocaux, les aliments fermentés correspondent parfaitement aux préoccupations écologiques et économiques du moment en luttant contre le gaspillage et en préservant la biodiversité alimentaire.

Comment ça marche ?

La fermentation est la transformation des sucres naturels présents dans presque tous les aliments (fruits, légumes, céréales, poisson, viande, lait) en acide lactique, en alcool, ou en acide acétique. Cette transformation est le fruit de l’activité de micro-organismes (bactéries, levures, moisissures…) généralement contenus naturellement dans les aliments, mais parfois ajoutés par l’homme (pour la production de roquefort, camembert, miso, tempeh…).

Pour fermenter des aliments, il suffit de les couper ou rapper crus, de les recouvrir de sel et d’ajouter de l’eau. Le tout doit être fermé hermétiquement. Le temps fait ensuite son travail et les micro-organismes agissent.

Quels sont les avantages ?

Les avantages pour le consommateur de manger des produits fermentés sont nombreux.

Au niveau écologique, ils permettent d’éviter le gaspillage, puisqu’au lieu de jeter des aliments qu’on ne peut pas consommer sur le moment, on peut les conserver.

Tous les aliments fermentés sont bons pour la santé car les bactéries fabriquent des vitamines en grande quantité, des acides aminés et des probiotiques précieux au bon fonctionnement de notre intestin et de notre système immunitaire.

 

 

Tendance : le retour de la fermentation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.